Alerte rouge : Les Forges restent ouvertes. Pour en savoir plus →

Les canons de fusils forgés, par Jacques Benmussa

Dans son article sur la forge des canons de fusils, Jacques Benmussa nous explique non seulement la fabrication de ces objets, mais il en fait également la démonstration. 

«Les méthodes de fabrication variaient d’un atelier à l’autre en fonction de l’expérience des forgerons et de l’outillage. Dans certains cas il fallait soixante chaudes et trois heures pour forger un canon de fusil d’infanterie; il fallait trente chaudes pour forger un canon de fusil de mousqueton (plus court) et une heure quarante cinq minutes de labeur. Le travail d’un canon nécessitait généralement 2 artisans : un ouvrier tenait une extrémité du mandrin et le maître forgeron façonnait et soudait le fer du canon autour du mandrin. Le maître canonnier utilisait des marteaux de 2 livres et l’aide canonnier maniait des marteaux de 8 et 5 livres, ils frappaient alternativement, l’un pour souder la lame l’autre pour resserrer les pores du métal.»

 Lire l'article 


Partager ce message